Le Caribana Festival devient le premier de son secteur à rejoindre le programme pour le climat et la durabilité myclimate «Cause We Care». Décryptage.

Article mis à jour le 12.11.21

Le contexte
Tout d’abord, le Caribana est un festival de musique aux abords du Léman, qui réunit des artistes allant de Kungs à Mika, en passant par Sum 41 et Maes. De jolies affiches qui rassemblent plus de 30’000 personnes chaque année.

Du côté de myclimate «Cause We Care», il s’agit d’un programme pour la protection du climat global et la durabilité locale. Grâce à celui-ci, tous les acteurs du tourisme, et notamment les festivals, peuvent proposer à leur public de participer en ajoutant un petit montant supplémentaire, sur une base volontaire. Le festival double alors cette participation. Un quart des fonds permet de compenser l’impact climatique lié à la participation au festival. Et les trois autres quarts permettent au festival d’améliorer son impact sur place. Cela peut être fait par exemple en:

  • finançant des économies d’énergies,
  • renforçant le système de tri des déchets,
  • mettant en place une campagne de sensibilisation,
  • etc.

Dans la pratique
Le Caribana Festival s’est donné l’objectif d’être climatiquement neutre en 2022. Pour atteindre cet objectif, des actions locales sont déjà financées, comme par exemple:

  1. l’utilisation d’énergie 100% renouvelable,
  2. un partenariat avec les Transport public Nyonnais, l’extension du réseau PubliBike pour le festival et une plateforme de covoiturage,
  3. un système de tri des déchets et leur gestion à proximité (Gland) et leur transport par train,
  4. la valorisation des restes alimentaires.

La nouveauté cette année est qu’avec «Cause We Care» chaque visiteur aura la possibilité de prendre en charge son impact carbone via la billetterie, ce qui rendra son expérience au festival « climatiquement neutre ». Chaque contribution sera également doublée par le Caribana Festival, et comme indiqué ci-dessus, une partie ira dans le projet pour de l’eau potable purifiée pour les écoles et les familles en Ouganda et l’autre sera réinvestie pour améliorer l’impact du festival avec de nouvelles actions.