Sélectionner une page

Des montagnes de déchets transformées en engrais biologique

Ce projet a pour but de transformer les déchets organiques en compost et ainsi réduire les émissions de gaz à effet de serre émanant des dépotoirs traditionnels tout en produisant un engrais précieux et naturel.

Les bénéfices sont multiples:

  • Développe l’économie circulaire
  • Création d’emplois locaux
  • Encouragement de l’émancipation des femmes
  • Amélioration la salubrité à Katmandou

L’objectif de ce projet est de réduire les émissions de méthane dues aux mauvaises conditions de décomposition des déchets organique. Provoquant un effet de serre environ 25 fois plus puissant que le CO2, ces émissions de méthane sont évitées grâce à un projet revalorisant ces déchets et apportant de nombreux bienfaits sociaux.

Quelques chiffres:

  • 28’890 tonnes de déchets organiques ont été collectées jusqu’à présent
  • 2’271 tonnes de compost ont été produites
  • En tenant compte des importations, un habitant suisse émet 13,7 tonnes de CO2e en moyenne par année (valeur 2012)

Plus d’infos

Les ordures constituent un véritable problème à Katmandou; or 70% sont de nature organique. Biocomp Népal a été créée pour s’attaquer à ce problème.

Les déchets provenant des maraîchers sont collectés pour être transformés en compost par décomposition aérobie, ce qui diminue les émissions de méthane des décharges conventionnelles.

En outre, la centrale de compostage de Biocomp a créé 30 emplois permanents pour les habitants du voisinage. L’organisme promeut l’émancipation des femmes, en embauchant majoritairement des femmes ostracisées par leur famille.

Suite à son succès, la construction d’autres centrales de compostage a commencé en 2013. Comme les ordures constituent un grave problème dans d’autres villes du Népal et d’autres pays en développement, ce projet présente un potentiel intéressant de réplication.

Le projet bénéficie au moins à deux groupes: la population de Katmandou et des environs, qui se voient libérés des dépotoirs nauséabonds, et les paysans qui, grâce au compost, améliorent leurs récoltes et exploitent leurs terres de façon plus durable.

Nom du projet: Des montagnes de déchets transformées en engrais biologiques

Emplacement: Kathmandou, Nepal

Label: Gold Standard VER

Réduction d’émissions: 2’949 t CO2e

Situation sans le projet: Émissions de méthanes provenant des décharges

Lancement du projet: Mars 2011

Statut du projet: en cours